Présentation

Il était une fois… le festival Palabrages

L’histoire commence dans le village de Nages et Solorgues, pendant l’été 2004. De rencontres avec des conteurs africains naît l’idée d’improviser un spectacle de contes, par un beau soir de juillet.
Et c’est ainsi que le vieux platane de la place de Solorgues est devenu pour un soir l’arbre à palabres !

Depuis cette date le festival a fait son chemin, a pris de l’ampleur. Les spectacles en soirée, les apéro-contes, les expositions, les conférences attirent chaque année plus de 1300 spectateurs, venus de la Vaunage et de bien au-delà.

Transmission

La 13ème édition du festival Palabrages est placée sous le thème de la transmission.

Transmission ? Aujourd’hui nous avons accès de façon instantanée à toutes les connaissances du monde, qu’elles soient vraies ou fausses, récentes ou anciennes, religieuses, politiques, géographiques, historiques etc… Nous sommes dans une société saturée d’informations, alors que transmettre dans tout ce vrac aux générations futures et comment ?  Quelle terre allons-nous transmettre à nos enfants ? Mais aussi, à quels enfants allons-nous la transmettre ?

Au cœur de nos 13e Palabrages il y aura la transmission des savoir être, savoir penser et savoir vivre ensemble, ces savoirs indispensables pour rester debout dans ce flux incessant. Comment ? Par le véhicule des contes, ces récits transmis depuis des temps immémoriaux. Sous le couvert de l’imaginaire, ils ne traitent que de choses essentielles telles que naître, grandir, aimer, mourir… On les trouve dans le monde entier sous des formes étonnamment stables et semblables, ce qui surprend les scientifiques qui les étudient, et leur succès perdure !

Les artistes conteurs venus d’Occitanie, mais aussi de plus loin en Europe, du Moyen Orient et du continent africain illustreront chacun à leur manière ces transmissions : certains ont reçu de leurs anciens un patrimoine qu’ils transmettent à leur tour, d’autres une énergie qu’ils transcendent pour recréer de nouveaux mondes, d’autres enfin puisent dans leurs terroirs pour transmettre des récits totalement ancrés et parfaitement universels, simplement terriens.

Spectacles, apéro contes, repas partagés, stages, ateliers, temps de réflexion, rencontres d’artistes avec des écoliers, avec des associations locales, une semaine pour transmettre de l’humanité, bon programme pour un début d’été !